Le savon du pays

Son origine et ses usages multiples

Le savon du pays (ou encore savon de pays, savon d’habitant ou savon de ménage) est un savon aux usages multiples dont la recette ancestrale s’est passée d’une génération à l’autre, pour se rendre jusqu’à nous. Il est présent dans la tradition de plusieurs pays, mais porte différentes appellations (Savon d’Alep, Savon de Marseille, Savon de Castille, etc.). Composé principalement de matière grasse, ce qui le différencie d’une région à l’autre, c’est la sorte d’huile utilisée pour sa fabrication. On utilisait ce qu’on avait sous la main, ce qui était abondant et non dispendieux.

 

La tradition québécoise

À l’époque, nos ancêtres avaient l’habitude de tout récupérer. C’est le cas pour de nombreuses techniques artisanales, dont celle de la fabrication de ce savon. Pour faire le savon du pays, on accumulait tout l’hiver les gras de cuisson qui nous provenait de nos animaux de ferme (le suif). Par des journées chaudes au printemps, on installait à l’extérieur un gros chaudron au dessus d’une flamme dans lequel on y versait les gras de cuisson. Il était préférable de faire ça dans la cour pour éviter d’empester la maison avec les odeurs parfois fortes qui se dégageaient de la mixture. En y ajoutant progressivement d’autres composantes, le mélange se met à épaissir. On le coule alors dans des grands moules rectangulaires et on laisse refroidir. Vient par la suite le séchage, une étape auquel aucun savon en barre n’échappe.
De nos jours, les savonneries qui fabriquent du savon du pays utilisent des gras de qualité alimentaire. Ils peuvent venir en plusieurs teintes allant du blanc au jaune.

 

Le savon passe-partout

Le savon du pays est un incontournable dans une maison. On lui attribut de nombreuses propriétés, dont celle d’être un détachant exceptionnel : taches de vin, gazon, café, tomate, sang, graisse, cols de chemises, vêtements de bébés, etc. N’ayant aucun parfum, il est très doux pour la peau, voir hypo-allergène et peut s’utiliser comme savon pour le corps. Il paraît même qu’il est bon pour le cuir chevelu. Certains disent qu’il peut servir pour soigner des plaies et pour prévenir les réactions cutanées qui peuvent suivre après avoir été en contact avec de l’herbe-à-puce. C’est d’ailleurs un incontournable pour le camping et les voyages.

On en parlait justement…

Produits reliés

Savon du pays Tout Usage
5,00$
Savon Pays de la Sagouine (pour le linge)
9,95$
Savon Castille
6,95$

Plus de conseils

HAUT

Recherche laroutedessavons.com

Mon panier (0)